Lancement du projet sur la transformation des zones commerciales

,

Le Ministère de la Transition Ecologique et celui du Commerce ont exposé le détail du projet sur la transformation des zones commerciales, lors d’une réunion à Bercy le 11 septembre, en présence d’Olivia Grégoire et Christophe Béchu.

3 mesures phares :

– Un paquet normatif dans le projet de loi Industrie Verte (ex : dérogation aux règles du PLU pour autoriser des zones de logements ou de bureaux non prévues initialement)
– Une expérimentation à grande échelle avec une enveloppe de 24 M€ pour accompagner les études préalables d’une vingtaine de sites (sites sélectionnés sur la base d’un appel à manifestation d’intérêt à déposer par les territoires auprès des préfectures)
– Création d’une task force auprès du gouvernement pour accompagner ce projet

La transformation de nos zones commerciales, aussi diverses soient elles, nécessitent au delà d’un relifting, une transformation durable au bénéfice des usagers mais pas seulement des foncières ! C’est un engagement que le gouvernement doit s’obliger à prendre. L’utilisation collective des sols doit rendre tous les acteurs, quels que soient leurs rôles, heureux d’y vivre.

Pierre Talamon, Président de la Fédération Nationale de l’Habillement était invité à cet évènement.

Ce fut l’occasion pour lui de rappeler certains éléments :

– pas d’artificialisation de sols, pas de grignotage de terres agricoles mais une transformation de ce qui existe déjà. Les projets qui seront mis en œuvre ont pour objectif de remplacer le commerce de ces zones « boîte à chaussure » pensés dans les années 60 pour le « tout voiture » en habitat périurbain accueillant, mixé de commerces et plus ouvert à la nature.
– s’inscrire dans une approche globale du puzzle de la géographie commerciale du pays en tenant compte que nous sommes 80 % à exercer nos activités en centre ville. Attention donc à ne pas affaiblir action cœur de ville.

 

Fichiers à télécharger

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.